• Accueil
  • Plan du site
  • Augmenter la taille de police
  • Diminuer la taille de police
  • Taille de police d'origine
  • Connexion

Vie Municipale/Le CCAS/Histoire et Patrimoine

Histoire et Patrimoine

Les Origines du Nom

Château au bord de l'eauChâteau au bord de l'eauLe nom de la commune viendrait du celtique "vic" qui veut dire « château » et "ac" qui signifie « au bord de l'eau ». Le château au bord de l'eau serait l'étymologie de la commune. Vitry-en-Artois existait sans doute avant notre ère et fut occupé par les romains. C'est vers l'an 360 après Jésus-Christ que Saint Martin y érige une église.

Le seuil de Vitry-en-Artois fut creusé entre le Xème et le XIIème siècle par les comtes de Flandres, créant de ce fait une nouvelle rivière : la Scarpe (affluent de l'Escaut). Elle devint alors une place stratégique puisque sa rivière permettait non seulement l'inondation défensive des abords de la ville de Douai, mais aussi la bonne marche de ses moulins. La scarpe canalisée au début du XVIIème siècle rendit possible, grâce à plusieurs écluses, de naviguer entre Arras et Douai.

Les Guerres

Sigebert, Chilperic et FrédégondeSigebert, Chilperic et FrédégondeVitry-en-Artois, victime de nombreuses invasions, fut détruite à plusieurs reprises. Durant la guerre de 1870, du 25 au 31 décembre, le général Faidherbe y établit son quartier général après la bataille de Pont-Noyelles.

Vitry fut le théâtre de luttes sanglantes. En l'an 446 eut lieu la première incursion des francs. Clodion dit « le chevelu » transforma Vitry en une résidence royale et fit construire un château. Ce dernier accueillera par la suite Clotaire (fils de Clovis) et son épouse, Sainte Radegonde. Leurs fils Sigebert (roi d'Austrasie) marié à Brunehaut et Chilpéric (roi de Neustrie) époux de Frédégonde vont s'opposer jusqu'à la mort, sans doute pour le pouvoir. C'est probablement pour cela qu'en l'an 575, Chilpéric mourra assassiné par les émissaires de Frédégonde.

En 1914, après un premier bombardement, la commune subit l'invasion allemande et paye un lourd tribut (contributions de guerre – réquisitions – rationnement de la population). Le 12 avril 1917, un impressionnant bombardement s'abat sur le village. 5 maisons resteront debout, le reste des habitations (soit 768) et les édifices ne sont plus que gravats.

Le 23 novembre 1920, Vitry-en-Artois reçoit la croix de guerre (celle-ci figure sous le blason) avec la citation suivante : « S'est toujours montrée digne et vaillante au cours des souffrances de l'occupation ennemie attendant stoïquement l'heure de la délivrance »

Le Blason

Blason de Vitry-en-ArtoisBlason de Vitry-en-ArtoisLe blason évoque le passé royal de la commune. Il représente un Château qui repose sur une terrasse verte sur laquelle une bande sinueuse et argentée réprésente la Scarpe. Il est surmonté d'une couronne reproduisant celle figurant sur la dalle tumulaire.

Par la suite Vitry fut le théâtre d'un grand nombre d'invasions et la ville fut détruite à plusieurs reprises. Bombardé dès 1914, le village subit l'occupation allemande et doit faire face à une très importante contribution de guerre et de lourdes réquisitions, qui imposent un rationnement à la population.

Le 12 Avril 1917, le village subit le plus grave des bombardements, seules cinq maisons restent debout, le reste des habitations et des monuments est en ruine. Notre commune est citée à l'ordre de l'armée, avec attribution de la Croix de Guerre, le 23 Novembre 1920.

Les armes de la ville comportent donc sous le blason rappelant le passé royal de la cité, une croix, avec entre les deux branches, deux épées croisées : La Croix de Guerre. On doit à Mr Sens, Conservateur du Musée d'Arras, le Blason de la commune.

(Source: Histoire de Vitry de Me Léonard)